Comment choisir son four ?

Partager

Vous êtes sur le point d’acheter un nouveau four ? Dans ce cas, il vous faut considérer plusieurs critères : la taille, les modes de cuisson, le système de nettoyage, le type de programmation ou encore la sécurité. Découvrez alors le guide d’achat Schneider !

Sommaire
Taille
Mode de cuisson
Système de nettoyage
Programmation
Sécurité

La taille

Comment choisir son four ? Bien évidemment, la taille constitue sans doute le premier critère à prendre en compte. En l’occurrence, votre appareil doit pouvoir entrer dans votre cuisine. Et si l’espace ne manque pas, la capacité de celui-ci doit s’adapter à vos besoins.

Le mode de cuisson

Ensuite, vous devez prêter attention au mode de cuisson embarqué dans votre four. Bien souvent, les fours modernes en combinent d’ailleurs plusieurs. A savoir, cela peut être une cuisson par convection naturelle, air brassé, air pulsé, chaleur tournante, grill ou vapeur.

Convection naturelle

Les fours traditionnels possèdent ce mode de cuisson. En l’occurrence, deux résistances chauffantes placées en haut et en bas du four (sur la voûte et la sole) permettent la cuisson sur un seul niveau. Dans ce cas, l’air se déplace de manière naturelle dans le four.

Chaleur tournante

En plus de posséder deux résistances chauffantes sur la voûte et la sole, un four à chaleur tournante possède un ventilateur. Installé au fond de l’appareil, ce dernier permet de faire circuler l’air dans tous les sens, permettant une répartition homogène de la chaleur.

Comparé à un four traditionnel, un modèle à chaleur tournante permet une cuisson sur plusieurs niveaux, sans mélange d’odeurs ou altération des saveurs. De plus, la montée en température est plus rapide avec un four à chaleur tournante qu’avec un appareil à convection naturelle. Enfin, la cuisson est très homogène.

Pour précision, vous pouvez trouver deux types de chaleur tournante : l’air pulsé ou l’air brassé.

Quelle différence entre air brassé et air pulsé ?

Un four à chaleur brassée possède deux résistances chauffantes en haut et en bas ainsi qu’un ventilateur. En parallèle, pour un four à chaleur pulsée, une résistance supplémentaire vient en complément. Il s’agit d’une résistance de forme circulaire, qui se positionne autour du ventilateur.

Niveau avantages, les modèles à air pulsé permettent de cuire davantage de plats en même temps qu’un four à air brassé. De plus, un four à air pulsé va chauffer plus rapidement.

Grill

Le grill n’incarne pas réellement un mode de cuisson mais plutôt une fonctionnalité. En cas d’activation de la fonction grill, seule la résistance de la voûte du four reste activée. Cela permet alors de dorer le dessus des plats.

Vapeur

Certains fours proposent une cuisson à la vapeur, avec tous les avantages que cela induit, soit une préservation de l’humidité des aliments, des saveurs, vitamines et sels minéraux. Ces appareils intègrent un générateur de vapeur capable d’injecter de l’eau dans le four. Toutefois, il ne faut pas confondre les fours avec une option vapeur, qui permet seulement de réhydrater les aliments et non de les cuire.

Le système de nettoyage

Certains appareils peuvent vous éviter la corvée de nettoyage. Il existe alors divers systèmes de nettoyage : la catalyse, la pyrolyse ou encore le nettoyage à la vapeur.

La catalyse

La catalyse permet d’éliminer les graisses lorsque le four atteint au minimum 180°C. Pour précision, cette destruction des graisses peut parfaitement s’opérer pendant la cuisson. En revanche, ce système de nettoyage ne détruit pas les projections de sucre.

La pyrolyse

La pyrolyse d’un four permet de détruire non seulement les projections de graisses mais également celles de sucre. Pour cela, la température du four doit monter jusqu’à 500°C. Pour terminer le nettoyage, il vous suffit alors de passer un coup d’éponge pour récupérer les dépôts de cendres. Vu la température très élevée, la pyrolyse ne peut se faire pendant la cuisson d’un plat.

Le nettoyage à la vapeur

Certains fours proposent un système de nettoyage à la vapeur, aussi appelé hydrolyse. Cette méthode consiste alors à verser un mélange d’eau et de liquide vaisselle sur la sole du four avant de lancer l’hydrolyse. Grâce à un effet d’évaporation et de condensation, les résidus collés aux parois se ramollissent. Il est ainsi plus simple de les éliminer à l’aide d’une éponge.

La programmation

Lors de l’achat d’un four, il convient également de regarder le type de programmation. En l’occurrence, certains appareils proposent simplement une programmation manuelle quand une programmation électronique (plus précise) est possible sur d’autres modèles. Ces derniers peuvent de plus vous suggérer des paramètres de cuisson.

La sécurité

Comment choisir son four pour celles et ceux qui ont des enfants ? Pour les parents, l’aspect sécurité doit compter. A ce sujet, il existe des fours à porte froide ou à porte tempérée, évitant de se brûler si l’on touche celle-ci. De plus, certains appareils prévoient une sécurité enfants, destinée à verrouiller l’ensemble des fonctions du four après son activation. D’autres options de sécurité peuvent également venir en supplément.

À lire également

Guides d'achat 2019-04-20 09:30:14

Trouvez le cadeau parfait pour la fête des mères

Découvrir
Actualités 2019-03-15 06:29:21

Changement d’heure 2019 : comment s’y adapter au mieux

Découvrir
différence cave à vin de vieillissement et de conservation
Guides d'achat 2020-06-29 09:30:01

La différence entre une cave à vin de vieillissement et de conservation

Découvrir
  1. Home
  2. Webzine
  3. Comment choisir son four ?
rotate screen

Retournez votre tablette pour une meilleure navigation.